Le petit lexique de la solidarité internationale

ADMINISTRATEUR DE MISSION : Personne qui prépare les budgets et répartit l’argent selon les besoins. Il détermine le but et le rythme des dépenses sur le terrain; il supervise l’organisation logistique d’une mission; et gère l’hébergement et le matériel.

AGENT PATHOGÈNE : Tout micro-organisme, tel que bactérie, virus ou parasite, qui provoque une maladie. Souvent appelé «germe» ou «microbe».

AGRICULTURE A FORTE INTENSITE DE MAIN D’OEUVRE : Pratiques agricoles, notamment dans les pays en développement, qui mettent souvent les personnes en contact avec le sol, l’eau et les produits agricoles.

AGRICULTURE FORTEMENT MÉCANISÉE : Pratiques agricoles pour lesquelles les travailleurs agricoles en général labourent, sèment et récoltent en utilisant des tracteurs et des équipements connexes et sont censés porter des gants pour travailler dans les champs irrigués. Ces conditions sont représentatives des conditions d’exposition rencontrées dans les pays industrialisés.

AIDE AU DÉVELOPPEMENT : toute action volontaire pour aider au développement d’un pays (pays en voie de développement) sur le plan économique et du mode de vie. Cette aide peut être apportée soit par des organismes privés (fondation, organisation…), soit par les Etats  (aide publique au développement).

AIDE HUMANITAIRE : c’est une aide d’urgence, et souvent ponctuelle, lors d’une crise (catastrophe naturelle, conflit, épidémie…), qui se traduit par des actions/interventions d’assistance en terme de ressource humaine, matérielle. Il n’est pas évident de trouver une définition commune internationale, et de faire la distinction entre aide humanitaire et aide au développement. 

ASIL : situation lorsqu’une personne cherche à se protéger d’un danger en se réfugiant dans un autre pays.

ASSAINISSEMENT :  Action qui vise à améliorer la situation sanitaire.

AQUACULTURE : Élevage d’animaux et de plantes dans l’eau.

BACTÉRIES : Organismes microscopiques que l’on rencontre dans l’environnement, dans les aliments et chez les animaux.

BASSINS DE STABILISATION DES DÉCHETS : Bassins peu profonds utilisant des facteurs naturels tels que lumière du soleil, température, sédimentation, dégradation biologique, etc., dans le but de traiter des eaux usées ou des boues fécales. Les systèmes de traitement en bassins de stabilisation des déchets comprennent habituellement des bassins anaérobies, des bassins facultatifs et des bassins de maturation reliés en série.

BOUES DE FOSSES SEPTIQUES : Boues fécales provenant de fosses septiques.

BOUES FÉCALES : Boues de consistance variable collectées dans les systèmes d’assainissement sur site tels que: latrines, toilettes publiques non reliées à un réseau d’égout, fosses septiques et fosses à niveau constant. Les boues fécales provenant des fosses septiques sont incluses dans ce terme (voir aussi excreta et matières de vidange).

CATASTROPHE : évènement inattendu qui peut avoir une origine naturelle ou humaine

CENTRE DE SANTÉ : Centre de soins de santé primaire, préventive et de promotion de la santé. Selon le type de structure, peuvent avoir un salle d’observation. Ouvert généralement 24/24, son staff est composé par des infirmier/ères et supporté ponctuellement par des médecins. C’est possible de faire des accouchement normal dans la structure. Peut variée d’un pays à l’autre.

CESSEZ-LE-FEU : accord pour la cessation de toute activité militaire pendant un temps donné

CHEF DE MISSION : Personne à la tête d’une équipe et des opérations d’une mission. Après avoir analysé la situation du pays d’intervention (contexte politique, humanitaire, social, économique), il propose un plan d’action et coordonne le travaille des membres. En tant que représentant officiel de l’ONG sur place,  il rencontre les autorités locales et partenaires (chefs de tribu, guides, …).

CLUSTER : Nom utilisé pour décrire un group d’agence/ONG/organisation qui travaillent ensemble pour les même objectifs plutôt accès sur la réponse d’urgence.

COLLECTEUR DE FONDS (FUNDRAISER) : Personne qui assure le financement des missions sur le terrain. Il gère les fichiers des donateurs, lance des appels aux dons et sollicite des fonds publics ou privés. Il organise également des mobilisations citoyennes.

CONTAMINANT : Tout agent biologique ou chimique, corps étranger ou autre substance introduits fortuitement dans les aliments, de nature à en compromettre la sûreté ou la qualité.

CONTAMINATION CROISÉE : Introduction de micro-organismes ou agents pathogènes, provenant d’aliments crus, dans des aliments prêts à consommer, les rendant peu sûrs.

CONVOI/CARAVANE HUMANITAIRE : Convoi transportant des produits ou des personnes dans le but d’aider une population défavorisée.

COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE : Mode de coopération internationale qui regroupe l’ensemble des échanges entre les collectivités locales de différents pays, principalement de collectivités du Nord et du Sud. Cela prend la forme de jumelage ou encore de partenariat visant le plus souvent à participer au développement des collectivités du Sud.

COOPÉRATION INTERNATIONALE : Collaboration entre organismes de pays différents sur un sujet précis (exemple : éducation, agriculture etc.).

COOPÉRATION NORD-SUD : Ensemble des échanges entre acteurs du Nord et du Sud du globe visant à accompagner le développement des sociétés du Sud.

COOPÉRATION SUD-SUD : Ensemble des échanges entre nations en voie de développement visant la recherche d’objectif commun.

COORDINATEUR MÉDICAL : Personne responsable médical d’un projet/territoire axé sur la santé. Il est en charge de suivre et monitorée les résultats du projet comme ainsi de faire la surveillance épidémiologique.

CRISE HUMANITAIRE : Événement entraînant une menace importante pour la vie d’un grand nombre de personnes.

CYCLE DE VIE (d’un projet) : Durée de vie d’un projet qui commence à sa conception et se termine lors de son évaluation.

DALY (années de vie ajustées sur l’incapacité): Mesure de la perte d’années de vie dans une population du fait de la morbidité et de la mortalité.

DANGER : Agent biologique, chimique, ou physique susceptible de nuire à la santé humaine.

DÉPLACEMENT DE POPULATION : mouvement d’une population lors d’un conflit armé, une catastrophe ou situation liée à la survie (ex : sècheresse). En cas de conflit armé, le déplacement peut être spontané ou décidé par les forces armées.

DÉPORTATION : transport forcé de civiles de leur résidence vers un autre territoire.

DÉVELOPPEUR LOCAL : Personne qui intervient auprès des populations locales pour les aider à se reconstruire ou à se développer, lors d’une mission. Ses champs d’action sont variés (agriculture, santé, éducation..). Il conseille, sensibilise, forme, en respectant la culture et les coutumes du pays.

DÉSINFECTION : Réduction du nombre de micro-organismes dans le milieu, à l’aide d’agents chimiques et/ou de méthodes physiques, à un niveau qui ne compromet pas la sécurité sanitaire des aliments ou leur qualité.

DIARRHÉE : Trouble intestinal marqué par des selles anormalement fréquentes et liquides.

DISPENSAIRE : Établissement médical public ou privé, dispensant des soins ou une assistance médico-sociale, et dont les services sont gratuits ou peu onéreux.

DO NO HARM / NE PAS NUIRE : terme qui existe depuis la naissance du système de santé (Hippocrate préconisait déjà de ne pas nuire au patient). Dans la solidarité internationale, même si ce terme est largement utilisé, à la base on parle de Do No Harm /Less Harm  en situation de conflit: le but est d’identifier et de réduire les possibles effets néfastes d’une intervention/action/organisation ou du moins de  ne pas accentuer  un problème.

EAUX GRISES (ou ménagères): Eaux provenant de la cuisine, des bains et/ou de la lessive, ne contenant en général pas d’excreta en concentrations notables.

EMBARGO : sanction pratiquée par un ou plusieurs États membres de l’ONU envers un pays (transport, économie…).

ÉTAPE D’ASSAINISSEMENT : Les étapes d’assainissement sont des éléments ou des composantes du système de PGSSA permettant d’analyser le système d’assainissement. En règle générale, ces éléments sont: la production, la collection et le transport, le traitement, l’utilisation ou l’élimination des déchets.

ÉVACUATION : transfert d’une population ou d’un groupe pour des raisons sécuritaires (liées à un conflit ou à une catastrophe) et sanitaires.

ÉVALUATION DE L’IMPACT SANITAIRE : Estimation des effets d’une action spécifique (plans, politiques ou programmes) dans un environnement donné sur la santé d’une population donnée.

ÉVALUATION DU SYSTÈME DE PGSSA : Évaluation des dangers et des risques présents au sein du système de PGSSA.

ÉVALUATION QUANTITATIVE DES RISQUES MICROBIENS (EQRM) : Méthode d’évaluation des risques résultant de dangers spécifiques et de différentes voies d’exposition. L’EQRM comprend quatre composantes:l’identification des dangers, l’évaluation des expositions, l’évaluation de la relation dose-réponse et la caractérisation des risques.

EXCRÉTA : Fèces et urine (voir aussi boues fécales, boues de fosses septiques et matières de vidange).

EXTERMINATION : homicide intentionnel et massif de l’intégralité d’un groupe de personnes (Cour Pénale internationale).

FAMINE : manque alimentaire gravissime (lié à l’indisponibilité ou la difficulté d’accès) sur une longue durée, qui entraîne souvent de graves problèmes de santé, ainsi que la mort. La famine est caractérisée par une malnutrition aiguë globale.

FÈCES : Déchets et excréments éliminés par les êtres humains et les animaux.

GÉNOCIDE : acte intentionnel visant à nuire ou détruire un groupe (à cause de sa race, nation, ethnie…), en provoquant la mort et/ou en prenant toute mesure qui porte atteinte à l’intégrité physique ou mentale de manière grave. En 1948, l’ONU adopte la convention pour la prévention et la répression du  génocide.

GENRE : dans le domaine de la solidarité internationale, ce terme ne désigne pas seulement le sexe mais aussi tout influence sociale qui définit les femmes et les hommes (de tous âges). Très souvent, le genre est aussi utilisé avec l’âge et l’orientation sexuelle.

GOUTTE ÉPAISSE : Moyen de diagnostic qui indique la présence du parasite malaria via microscopie.

HEPATITE VIRALE : Inflammation du foie qui résulte d’une infection par un virus de l’hépatite.

HEPATITE VIRALE AIGUE : Manifestations cliniques d’apparition soudaine consécutives à une infection récente par un virus de l’hépatite.

HEPATITE VIRALE CHRONIQUE : Inflammation du foie qui résulte d’une infection chronique par un virus de l’hépatite.

HELMINTHES : Groupe important d’organismes qui comprend les vers intestinaux parasites suivants: les trématodes (les vers plats, également appelés communément douves, par exemple Schistosoma), les nématodes (les vers ronds, par exemple Ascaris, Trichuris et les ankylostomes) ou les cestodes (les ténias, par exemple Taenia solium, le « ténia du porc »).

HUMANITÉ : c’est le principe même de l’aide humanitaire, qui est de prévenir, et de trouver des solutions pour réduire, voire évincer la souffrance humaine.

HYGIÈNE ALIMENTAIRE : Ensemble des conditions et mesures nécessaires pour assurer la sécurité sanitaire et la qualité des aliments à tous les stades de la chaîne alimentaire.

IMPARTIALITÉ : c’est le fait de ne faire aucune distinction entre les nationalités, âges, genres, races, religions… et de prioriser les plus nécessiteux.

INDÉPENDANCE : c’est le fait de ne subir aucune influence/pression politique, économique, militaire ou autre.

LOGISTICIEN : Personne qui organise l’acheminement du matériel sur le terrain et des provisions. Cette personne supervise toute la logistique (moyens de transports, installation d’un camp, antenne médicale, mise en place de l’eau…).

MALNUTRITION : État pathologique causé par une sous alimentation.

MANDAT : dans le domaine de la solidarité internationale, c’est le pouvoir octroyé par l’Etat à une organisation/association, afin que celle-ci accomplisse des actions/interventions

MATÉRIEL : Tout équipement, tel que cuisinières, plaques chauffantes, planches à découper, tables et surfaces de cuisine/comptoirs, réfrigérateurs et congélateurs, éviers, lave-vaisselle et autres matériels (ustensiles non compris), employé sur les lieux de préparation et de service des aliments.

MICRO-ORGANISMES : Organismes microscopiques tels que bactéries, moisissures, virus ou parasites, que l’on rencontre dans l’environnement, dans les aliments et chez les animaux.

MISSION HUMANITAIRE : Action dont l’objectif vise à venir en aide à des populations sinistrées.

NÉGOCIATION : en langage courant, c’est le fait de tout mettre en oeuvre pour obtenir une action/un service de la part de quelqu’un d’autre. Dans le domaine de la solidarité internationale, cette notion est plus complexe et repose sur des principes humanitaires. La négociation est souvent entamée pour avoir accès aux populations dans le besoin (ou afin que celles-ci puissent accéder aux services d’aide), pour garantir leur sécurité et le respect des droits internationaux.

NEUTRALITÉ : c’est le fait de ne pas prendre part aux hostilités ou aux controverses d’ordre politique,  économique ou militaire. 

ONG: Organisation Non Gouvernementale. toute structure non lucrative et ne dépendant pas de l’Etat (association et fondation), qui regroupe des individus partageant les mêmes objectifs et valeurs.

PARTICIPATION : c’est le fait d’inclure une population/un partenaire/acteur social cible dans une ou plusieurs phases d’un projet/programme, et de lui octroyer un niveau de « pouvoir »  dans le processus de décision.

PAYS DU NORD : Ensemble des pays dont le niveau de richesse et le niveau de vie des populations sont élevés (en se basant sur des indicateurs tels que l’IDH (Indicateur de développement humain), le PIB (Produit intérieur brut)/habitant etc.). Ces pays sont majoritairement situés dans l’hémisphère nord, d’où l’appellation.

PAYS DU SUD : Ensemble des pays dont le niveau de richesse et le niveau de vie des populations sont faibles (en se basant sur des indicateurs tels que l’IDH, le PIB/habitant etc.). Ces pays sont majoritairement situés dans l’hémisphère sud, d’où l’appellation.

PLAN STRATÉGIQUE : définit et priorise pour une période donnée les objectifs principaux d’une organisation/association, ainsi que les interventions/actions à mener pour les atteindre. Un plan stratégique s’applique aussi bien dans le domaine institutionnel /opérationnel que dans la communication, finance, RH…).

POPULATION CIVILE : ce terme regroupe toutes personnes qui n’appartiennent pas aux différents groupes/catégories de combattants.

POPULATION DAVANTAGE EXPOSÉ AU RISQUE : Populations qui courent un risque plus élevé que d’autres de contracter ou de transmettre une hépatite virale. Ce sont les suivantes : personnes qui s’injectent des drogues (virus de l’hépatite A, B, ou C [VHA, VHB ou VHC]), travailleurs du sexe (VHB et VHC), hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes (VHA, VHB ou VHC), soignants (VHB ou VHC), personnes en soins de longue durée (VHB), personnes sous dialyse chronique (VHB, VHC), détenus et autres personnes vivant en milieu fermé (VHB, VHC), personnes fréquemment transfusées ou traitées par des produits sanguins (VHA, VHB ou VHC), enfants nés de mères porteuses du VHB, du virus de l’hépatite E (VHE) et, dans une certaine mesure, du VHC.

POSTE DE SANTÉ : Accès pour la santé primaire, préventive et de promotion de la santé. A différence du centre de santé, généralement sont plus petits et sont ouverts uniquement la journée. Peut varier d’un pays à l’autre.

PRISONNIER DE GUERRE : combattant capturé par l’ennemi dans un conflit international.

PROGRAMME D’ACTIONS : Ensemble des objectifs fixés pour l’aide humanitaire.

PROGRAMME DE VACCINATION : Programme obligatoire de vaccination. Chaque pays à son propre calendrier mais quasi tous sont basée sur les recommandation de l’OMS.

PROMOTEUR DE LA SANTÉ : Personne responsable de passer des messages clés et des informations sur la santé à une population et/ou à une communauté.

RAPATRIEMENT : action de ramener des réfugiés dans leur pays d’origine ; peux être volontaire ou forcé.

RÉFUGIÉS : selon la définition de de la convention de 1952 sur les réfugiés:  « Toute personne craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouvant hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays […] »

RÉSILIENCE : c’est la capacité d’une population (ou d’un groupe) à faire face au stress; capacité de résister efficacement et de pas nuire au développement.

RESPONSABLE TECHNIQUE : Personne qui épaule depuis les volontaires partis sur le terrain, depuis le siège de l’ONG. Il apporte une aide technique, et règle des problèmes pratiques (perte de matériel…).

SÉCURITÉ SANITAIRE DES ALIMENTS : Ensemble des mesures prises afin d’assurer que les aliments ne nuisent pas au consommateur lorsqu’ils sont préparés et/ou consommés conformément à leur destination.

SITUATION EN MODE DÉGRADÉ : Langage militaire ou de préparation de crise. Situations où tout ou une partie d’une armée, d’une entreprise, d’un système, d’un groupe, d’une région, d’un pays varie exceptionnellement, face à un cas de catastrophe majeure de type séisme, tsunami, épidémie, pandémie, et doit fonctionner sans ses ressources habituelles, humaines et matérielles.

SOIN DE SANTÉ PRIMAIRE : Centre/poste/dispensaire avec les consultations curatives de bases, les soins préventifs et promotions de la santé. Généralement décentralisé

SOIN DE SANTÉ SECONDAIRE : Hôpital régional avec les services basique d’un hôpital.

SOIN DE SANTÉ TERTIAIRE : Hôpital de point ou hôpital universitaire, généralement dans les grandes villes et capitales.

SOINS PRÉVENTIFS : Ensemble de soins qui permettent de prévenir des maladies et des problèmes de santé. Ex: vaccination, l’utilisation de la moustiquaire par la femme enceinte, campaign de Vitamine A pour les enfants <5 ans, …

SOLIDARITÉ INTERNATIONALE : Ensemble des actions qui prennent en compte la réalité des inégalités entre les pays, ou entre les individus d’un pays, amenant à proposer aux populations en difficulté des projets d’autonomisation tout en respectant les us et coutumes locales.

SOLUTION DE RÉHYDRATATION ORALE : Breuvage à base de sel et sucre qui permet de maintenir une osmolarité sanguine isotonique, afin de prévenir les déshydratations sévères.

SOUTENABILITÉ : en langage courant, c’est le fait qu’une action/projet dure dans le temps, ou bien la capacité de maintenir un changement. Dans le domaine humanitaire, ce terme est employé  vis-à-vis de la population cible (capacité de maintenir un changement ou une activité après la fin d’un projet), et/ou de l’organisation/association elle-même (durabilité).

SOUVERAINETÉ : désigne la compétence d’un état à exercer son pouvoir sur son territoire.

TERRITOIRE OCCUPE : territoire qui est sous l’autorité militaire de l’ennemi.

THÉORIE DU CHANGEMENT : méthode qui permet d’expliquer le processus d’un changement. Elle est basée sur les résultats et les mesures qu’une population cible a prise pour y arriver  (processus, environnement, action, intervention…).

VULNÉRABILITÉ : fait qu’un groupe de personnes soit potentiellement menacé en raison de certaines caractéristiques (comme l’âge, le sexe, la condition sociale…), et dans une situation donnée (conflits, catastrophes…). 

ZONE DANGEREUSE : Plage de températures entre 5°C et 60°C, où les micro-organismes croissent et se multiplient très rapidement.

De Echo Solidaire

Echo Solidaire
Le portail communautaire francophone pour la Solidarité Internationale !

Lire plus

“L’Humanitaire Café” – Le nouveau groupe d’échange sur les thématiques de la Solidarité Internationale

Un nouveau groupe d'échange et de partage à découvrir sur les thématique de la Solidarité Internationale et de l'Humanitaire.

Laisser un commentaire

X