Journée mondiale de l’eau : Fonto de vivo aux services des associations et ONG

Le 22 mars marque la journée mondiale de l’eau. À cette occasion, Echo Solidaire a souhaité mettre en avant un acteur assez particulier : Fonto de vivo. Bien que Fonto de vivo ne soit pas une ONG, la start-up française travaille au service des acteurs et actrices humanitaires en mettant à disposition son purificateur d’eau ORISA® dans l’objectif de favoriser l’accès à une eau potable pour tous.

Créée en 2017, Fonto de vivo est née de la volonté de David Monnier, Président et co-fondateur de Fonto de vivo, qui a travaillé près de 15 ans dans le secteur de l’humanitaire d’urgence pour des ONG internationales. La raison d’être de Fonto de vivo est de donner un accès durable et universel aux besoins essentiels de l’humain. L’entreprise à impact social a développé un purificateur d’eau innovant, durable et autonome dédié à l’humanitaire et la vie en autonomie.

Entretien avec David Monnier, Président et co-fondateur de Fonto de vivo.

David Monnier, Président Co-fondateur de Fonto de vivo

Quel est votre constat sur l’accès à l’eau en 2022 ?

Aujourd’hui encore, plus de 2,2 milliards de personnes sont exposées aux maladies hydriques chaque année. Un fléau qui touche notamment les enfants et les communautés rurales isolées. En l’absence d’installations spécifiques, se procurer de l’eau saine dédiée à la boisson, à l’hygiène ou encore à la cuisine est un énorme challenge. Cela a de nombreuses conséquences notamment sur la santé,  la qualité de vie et l’accès à l’éducation. Il est bon de rappeler que l’accès à l’eau est un droit fondamental. Pour finir, dans un contexte d’urgence humanitaire lié à des catastrophes naturelles, des conflits ou des pandémies, l’eau devient une préoccupation absolue.

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer le purificateur d’eau ORISA® et à ne pas vous orienter vers d’autres solutions ? 

​Il n’y a pas une mais plusieurs solutions possibles compte tenu des particularités des zones où les organismes humanitaires interviennent. D’autant plus que dans des situations d’urgence, le forage de puits par exemple n’est pas l’action la plus adaptée mais surtout, la plus rapide.

Nous avons l’envie de favoriser l’autonomie des populations tout en proposant des solutions innovantes et impactantes. Et comme on le sait,  par manque de temps les ONG n’ont pas forcément la possibilité de se pencher sur cela, alors Fonto de vivo l’a fait.

Quels sont les objectifs du purificateur d’eau ORISA® et comment fonctionne-t-il ?

Le purificateur ORISA® est un système de traitement d’eau manuel. Il fonctionne sans électricité et filtre les eaux de surface comme celles provenant des lacs, des rivières, ou encore l’eau de pluie, exceptée l’eau de mer. ORISA® produit 3L/min d’eau purifiée de toutes les contaminations biologiques, des bactéries, des virus et élimine même les microplastiques. Le purificateur est constitué d’une membrane d’ultrafiltration qui capte les matières dangereuses pour l’organisme à l’exception des métaux lourds et des substances chimiques. Grâce à ORISA®  une famille peut produire en toute autonomie et à la demande, l’eau saine nécessaire à la boisson, la toilette ainsi qu’à la cuisine.

Dans quels contextes le purificateur d’eau ORISA® est-il déployé ?  

Il est déployé par différents acteurs avec lesquels Fonto de vivo collabore. Les ONG internationales et les associations locales distribuent ORISA® dans le cadre de programmes d’urgence et de développement humanitaire.

Les gouvernements font aussi appel à nos produits et services pour assurer la mise en place de programme d’accès à l’eau ou de développement rural pour des populations reculées comme c’est le cas en Colombie par exemple. D’autres constituent des stocks d’urgence dans le cadre de leur politique de préparation aux désastres. Ceci leur permet de déployer une réponse rapide et agile. Des PME et Grands Groupes français s’impliquent également à nos côtés dans le cadre de leur politique de Responsabilité Sociétale d’Entreprise ou pour des actions ponctuelles de solidarité. Parmi elles, figure Capgemini par exemple.

Collaborez-vous avec des ONG et associations sur le terrain ?

Nous collaborons avec différents acteurs sur le terrain. Les ONG internationales, comme Solidarités Internationales ou Médecins Sans Frontières dédiées à l’aide internationale. Elles couvrent des champs d’actions très larges (pour lesquels l’accès à l’eau est souvent le dénominateur commun) comme la malnutrition, l’éducation, les droits humains. Les associations internationales et locales sont également des partenaires dans la mise en place de programmes parfois plus spécifiques comme c’est le cas avec Un Enfant Par La Main ou l’ADRNS – Association Développement Relations Nord-Sud.

Ces acteurs humanitaires disposent des compétences terrain et des ressources humaines qui gèrent le déploiement et la formation des bénéficiaires à l’utilisation et l’entretien des purificateurs. Bien souvent, elles sensibilisent les populations aux maladies hydriques et à l’hygiène des mains pour ancrer de bonnes pratiques sanitaires au sein des communautés.

Vous arrivent-ils de vous rendre sur le terrain pour voir l’impact du purificateur ORISA® ou bien pour procéder à des diagnostics afin d’améliorer le produit ?

Depuis le lancement du purificateur, les voyages internationaux ont été très restreints suite à la gestion du COVID-19. Néanmoins, nous encourageons les ONG à nous faire des retours réguliers sur l’utilisation d’ORISA®, notamment sur les aspects techniques. Grâce à ces retours, nous avons dernièrement amélioré la capacité de filtration de notre purificateur en passant de 2L/min à 3L/min. Tout cela s’inscrit dans une démarche d’amélioration permanente pour s’adapter aux évolutions du terrain ainsi qu’aux besoins des usagers.

Quels messages aimeriez-vous transmettre aux organismes humanitaires qui peuvent se montrer dubitatifs quant à l’impact positif et durable de cette initiative ?

Le purificateur ORISA® est le fruit d’une réflexion menée en réponse à un cahier des charges établi avec les grandes ONG françaises telles que Médecins sans Frontières, la Croix Rouge Française, Solidarités International, Médecins du Monde, Handicap International, Premières Urgences. Par expérience, nous sommes conscients des enjeux terrain de l’humanitaire et des besoins des bénéficiaires. C’est pour cette raison que le purificateur est conçu sans obsolescence programmée et est entièrement réparable. De plus, la qualité est une valeur importante pour Fonto de vivo et ses équipes. Elle se traduit notamment par la certification Origine France Garantie du purificateur ORISA®.


Plus d’infos : https://www.fontodevivo.fr/
Illustrations : Fonto de vivo

De Asma Rassouad

Asma Rassouad, spécialisée en projet d'aide au développement

Lire plus

Les organismes de formation

Notre sélection d'organismes francophones proposant des formations aux métiers de l'humanitaire et de la solidarité internationale.

Laisser un commentaire

X