Découvrez 3 métiers de l’humanitaire

Il y a quelque temps, Echo Solidaire publiait son catalogue des formations en ligne regroupant une sélection des principales formations francophones aux métiers de l’humanitaire et de la solidarité internationale. À ce jour, vous pouvez y trouver plus de 130 formations proposées par différents organismes, en France comme à l’étranger. Pour aller plus loin dans vos recherches, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir 3 métiers de solidarité internationale. Précisions que si dans cet article, l’utilisation du genre masculin a été adoptée pour faciliter la lecture, ces métiers sont ouverts aux femmes, comme aux hommes.

Responsable de projet

Le responsable de projet est le garant de la stratégie de l’ONG mais aussi de la conduite des opérations. Comprenez donc qu’il est au cœur de l’action ! Il travaille avec une équipe de travailleurs humanitaires qu’il supervise. Il est également en relation constante avec le siège et les équipes de terrain mais aussi avec les autorités et les populations locales. Sa présence sur le lieu d’intervention étant nécessaire pour coordonner les opérations et les équipes, cela l’amène à se déplacer régulièrement et parfois dans des zones à risques ou difficiles d’accès. Il assure aussi le suivi financier du projet et rend compte aux responsables financiers de l’ONG et aux bailleurs de fonds. En plus de tout cela, il a la responsabilité d’assurer une veille lui permettant d’être au fait des évènements locaux pouvant impacter le projet ou la sécurité des équipes.

Le responsable de projet est spécialisé dans un domaine d’intervention : eau et assainissement, sécurité alimentaire, agriculture etc. Il doit être organisé et rigoureux mais aussi réactif pour être en capacité de gérer les aléas du terrain. Il doit également faire preuve de sang-froid et d’une assez forte résistance au stress. Autre point important, la maîtrise de l’anglais est primordial pour pouvoir échanger avec les différents acteurs.

Logisticien

Que ferions-nous sans un logisticien ? Pas grand-chose. Et pour cause, il intervient en amont de toute mission et facilite l’acheminement du matériel sur le terrain, la maintenance des équipements mais aussi l’approvisionnement. Cela permet aux équipes de l’ONG d’arriver sur place sans se soucier de ces aspects techniques et d’être rapidement opérationnel. Par exemple, lors d’une opération d’urgence, c’est le logisticien qui assure en un temps record la disponibilité des équipements nécessaires aux travailleurs humanitaires (matériel médical, de secours etc.). Autant dire que son rôle est primordial pour le bon fonctionnement des opérations ! 

C’est un poste qui nécessite rigueur, réactivité, capacité d’analyse mais surtout forte résistance au stress de par les contextes instables où il est amené à intervenir. Précisons également que la maîtrise de l’anglais est une nécessité pour échanger avec les différents fournisseurs ou les équipes sur place.

Contrôleur de gestion

Il est bien connu que l’argent est le nerf de la guerre et pour cela les ONGs s’entourent d’un contrôleur de gestion. Son rôle est important car il assure l’élaboration des budgets prévisionnels pour chaque opération. Il supervise le suivi budgétaire, le reporting financier et veille au bon respect des procédures financières de l’ONG et des bailleurs de fonds. Il doit également garantir la disponibilité d’une trésorerie et assurer ses mouvements. Son rôle ne s’arrête pas là puisqu’il doit aussi assurer l’équilibre financier des actions et la transparence dans l’utilisation des fonds. Pour cela, le contrôleur de gestion doit collecter, contrôler et enregistrer les pièces et données comptables. Autant dire que son travail est minutieux.

Le contrôleur de gestion ne vient pas forcément du monde de l’humanitaire et de la solidarité internationale mais il se doit de connaître et maîtriser ses enjeux. De par ses responsabilités, il doit être rigoureux et faire preuve d’une forte capacité d’analyse. 

Il est important de rappeler que travailler dans le monde de l’humanitaire et de la solidarité internationale nécessite des compétences et des connaissances qui ne peuvent s’acquérir qu’à travers des formations. Si votre choix de carrière est fait, il ne vous reste plus qu’à choisir le domaine d’intervention qui vous intéresse et à consolider votre projet professionnel. N’hésitez pas à parcourir notre catalogue des formations pour trouver la formation qui correspond le mieux !


Illustration : Pixabay

De Asma Rassouad

Asma Rassouad, consultante en solidarité internationale.

Lire plus

Les conséquences du changement climatique sur le milieu humanitaire

Dans un monde bouleversé par le changement climatique, les populations les plus vulnérables seront à la fois les premières touchées et les plus durement impactées. En cette journée symbolique du 19 août, date de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire, Echo Solidaire s’associe à trois autres médias indépendants et une plateforme...

Laisser un commentaire

X